ATELIERS THEMATIQUES

THEORISER SA PRATIQUE ET PRATIQUER SA THEORIE

L’objectif de ces ateliers est de partager sur les fondamentaux du coaching Professionnel et de présenter quelques concepts principalement issus de l’Analyse Transactionnelle.
L’analyse transactionnelle est une approche de la psychologie fondée par le Dr Eric Berne.
Cette méthode d’analyse qui étudie les interactions entre les individus propose des outils pour comprendre les comportements et améliorer la communication et les relations interpersonnelles.
Ces ateliers et ces présentations entrent dans le cadre de tout travail sur soi, de la connaissance de soi pour la confiance en soi. Au-delà de la présentation, mon travail consiste à vous permettre une appropriation de ces concepts et de ses théories.

LES DRIVERS

C’est en 1974 que le psychologue américain Taibi Kahler décrit pour la première fois ces slogans qui sont au nombre de cinq :

« SOIS PARFAIT »
« FAIS PLAISIR »
« FAIS DES EFFORTS »
« SOIS FORT »
« DEPECHE-TOI »

Ces slogans, ces injonctions, ces recommandations qui nous guident et nous poussent malgré nous, influencent nos croyances et nos comportements.
Nous sommes tous soumis à l’un des cinq drivers plus qu’aux autres et souvent à un second.
La présentation de chacun de ces drivers permettra de comprendre les styles engendrés et les attitudes habituelles. Ce sera également l’occasion de détailler les qualités qu’ils suscitent et les inconvénients associés ainsi que les antidotes.

LES SIGNES DE RECONNAISSANCE OU SIGNES D’ATTENTION 

En analyse transactionnelle, toute intervention qui crée une reconnaissance de l’autre est appelée « signe de reconnaissance ». Nous faisons habituellement peu de cas de ce flot d’échanges sauf en cas de manque majeur de ces signes qui engendre un fort mal-être voire un comportement dépressif.

Ces signes d’attention également appelés « Stroke » en anglais sont fondamentaux dans les échanges entre êtres humains.
Les signes d’attention sont CONDITIONNELS ET INCONDITIONNELS.
Les signes conditionnels sont liés à « ce que nous faisons », les signes inconditionnels sont liés à « ce que nous sommes ».
Les signes de reconnaissance sont POSITIFS ET NEGATIFS.
Les signes de reconnaissances peuvent être VERBAUX ET NON VERBAUX.

Il y a selon le contexte différentes façons de demander, de donner, de recevoir et pourquoi pas de refuser un ou des signes de reconnaissance.

Cet atelier vous permettra de découvrir les différentes typologies de ces signes et d’en mesurer l’importance dans votre vie et dans vos relations avec les autres.

LA COURBE DE DEUIL
E Kubler Ross

Toute perte, tout changement nécessite de faire le deuil de l’état ou de la situation d’avant.
Elisabeth Kubler Ross (1926-2004), psychologue Suisse-Américaine théorise les différents stades émotionnels dans la courbe du deuil.
Ce modèle décrit le processus fait d’étapes (stades émotionnels) qu’il est nécessaire de parcourir pour faire le deuil. Deuil d’une situation, d’un comportement, d’une relation…

LE DEUIL EST UN PROCESSUS DE CICATRISATION.

Quelques exemples de situations ou d’évènements dont il est important de faire le deuil :

– Les évènements factuels : Changement de poste, arrêt d’un projet, départ d’un collègue ou manager, changement de société (même voulu), déménagement, fusion…
– Les situations morales : échec si actions contraires à ses propres valeurs, perte d’un être cher, d’un objet, d’un état, d’un statut ou d’une idée auxquels on est fortement attachés….

Ces pertes engendrent des ressentis, des sentiments, des émotions tels que l’envie de vengeance, du cynisme, une baisse de productivité, la culpabilité, la méfiance, le repli sur soi….
Je vous présente en quatre ou en dix étapes, le processus de cicatrisation depuis la rupture jusqu’à l’apaisement.
Selon l’étape vécue par son client, le Coach, par la mise en œuvre de l’attitude appropriée va aider son client à adopter une vision plus pertinente avec la réalité.

LE DEVELOPPEMENT DE L’AUTONOMIE ET LES POSITIONS DE VIE ASSOCIEES

Pour ne plus confondre ni amalgamer l’autonomie avec l’indépendance, venez découvrir le processus du développement de l’autonomie. Il y sera question de dépendance, de contre dépendance, bien entendu d’indépendance et encore bien d’avantage.

Les « Positions de vie » de soi-même et des autres seront présentées et explicitées pour chacune des étapes du chemin, du parcours.

LES SIGNES ETATS DU « MOI »
(Le parent, l’adulte, l’enfant)

Qui du parent nourricier ou du parent normatif, qui de l’enfant libre ou de l’enfant adapté, adapté soumis ou adapté rebelle constitue et compose l’adulte que vous êtes aujourd’hui ?

Mieux se connaitre et mieux se comprendre soi-même, c’est mieux s’accepter pour mieux connaitre, comprendre et accepter l’autre.

L’harmonie individuelle pour l’harmonie du groupe.

En plus des critères objectifs et subjectifs déterminants, le choix d’un coach comporte une part irréductible d’intuitu personae, alors….

Rencontrons-nous !

Le premier rdv, dit exploratoire est offert

C’est le moment d’échanger sur le contexte (les besoins et les attentes) et les objectifs du client.
Valider que le coaching est la bonne approche pour l’atteinte de ces objectifs.
C’est aussi l’occasion pour le client et pour le coach de créer « L’Alliance ».

2 + 4 =