lAURENT LARROCHE

Mon parcours d'humain

J’ai un parcours personnel et professionnel autant atypique que riche.

Atypique

Atypique : Rien ne pouvait moins bien me préparer à ma vie d’adulte que ma vie d’enfant, d’adolescent et de jeune adulte.
Je suis issu d’un milieu social modeste et ouvrier, situé bien loin des préoccupations, des valeurs et des références du secteur professionnel dans lequel j’ai évolué.
Le monde financier et plus spécifiquement la Finance de marché ; la Bourse, les Banque de Financement et d’Investissement, les salles de marché, puis la gestion de patrimoine.
J’ai une formation et un diplôme technique et un parcours professionnel en autodidacte qui part du spécialiste vers généraliste.
J’ai commencé ma carrière comme comptable puis gestionnaire de back-office titres avant d’évoluer au sein de plusieurs structures jusqu’au poste de dirigeant effectif d’une filiale d’un grand groupe bancaire. 

Riche

Riche : J’ai rapidement occupé des postes avec une dimension managériale, dans des contextes souvent compliqués, tendus (plusieurs fusions, réorganisations, plans de licenciement…).
C’est dans ces contextes et ces environnements que j’ai développé ou laissé s’exprimer une forte capacité d’adaptation et la conviction de l’importance de l’accompagnement dans le changement. Accompagnement de l’organisation sur les aspects Business et budgétaire, vision ou plan stratégique, mais surtout accompagnement de l’Humain sur les dimensions équipes et individus.
Oui, surtout l’humain, parce que je constate le non alignement des moyens, des ressources et des énergies tant quantitatives que qualitatives (montant des budgets et qualité des intervenants) consacrés d’une part au Financier comparés à ceux alloués à l’Humain (« bien-être », évolution, performances). Et ce constat récurrent m’interpelle, il me dérange.  

Pourquoi cette reconversion professionnelle ?

En manque et en quête de sens par un manque d’essentiel dans l’important, j’entreprends le travail thérapeutique qui me permettra la prise de recul nécessaire à la prise de conscience qui me mènera vers une prise de décision.
Recentrer mes actions sur ce qui fait sens pour moi, sur ce qui a fait sens dans mon parcours :  l’Humain !
Je décide donc de passer de l’accompagnement au coaching….

L'Humain pour parcours
C’est en plusieurs étapes aussi importantes qu’indispensables que j’effectue ma reconversion professionnelle. 
Je choisi pour formation initiale le cursus Coach & Team.
Depuis, je continue à développer mon identité de coach par des formations complémentaires et ma supervision.
 La formation initiale

 La première étape de ma reconversion sera certainement la plus importante : ma FORMATION certifiante  au coaching professionnel

C’est cette formation qui va transformer le manager et le dirigeant humain en COACH PROFESSIONNEL.  

Lors de mes prospections d’organisme de formation au coaching, je comprends que ma transformation va se faire avec et grâce à Transformance. 

Je vois dans l’enseignement « Coach & Team » élaboré et dispensé par Vincent Lenhardt d’avantage une formation au coaching qu’une formation de coachs. Ce qui permet à chaque stagiaire de puiser dans son identité personnelle et professionnelle pour forger son positionnement de COACH.  

Ceci en particulier en s’appuyant sur les 4 vecteurs de l’apprentissage : 

  • Le cursus proprement dit avec le contenu et le déroulé des modules 

  • Le lieu thérapeutique individuel et indispensable à chacun 

  • Le groupe de pairs 

  • Le processus menant à la certification et la certification elle-même

Les formations complémentaires
Je complète cette formation par les deux modules de « L’Elément Humain » William Schutz :  
– La pierre angulaire pour aider à développer son leadership personnel
Cette première partie permet de comprendre l’impact de nos comportements, les ressentis et l’estime de soi sur nos relations interpersonnelles  
Conduire une équipe vers la performance collective
Cette seconde étape permet de comprendre et d’identifier les mécanismes qui nuisent à la productivité du groupe et savoir développer une équipe performante. 
La supervision
Et bien entendu ma supervision qui me permet de développer et de renforcer mon identité de coach.
Les principaux items en sont : 
• Renforcer ses compétences et progresser dans sa pratique en termes d’analyse, d’outil, de posture et de puissance d’intervention, 
• Identifier les « angles morts » et/ou des processus parallèles dans la relation coach-coaché, 
• Échanger sur ses pratiques professionnelles
• Prendre du recul pour un mieux-être professionnel. 
• Et enfin, de compléter sa réflexion éthique et déontologique.

" Le coach est un professionnel de la relation humaine "

" La réalité se cache derrière Nos réalités "

Edgar morin

En plus des critères objectifs et subjectifs déterminants, le choix d’un coach comporte une part irréductible d’intuitu personae, alors….

Rencontrons-nous !

Le premier rdv, dit exploratoire est offert

C’est le moment d’échanger sur le contexte (les besoins et les attentes) et les objectifs du client.
Valider que le coaching est la bonne approche pour l’atteinte de ces objectifs.
C’est aussi l’occasion pour le client et pour le coach de créer « L’Alliance ».

10 + 4 =